Nouveau Site

Un tout nouveau site est disponible pour faire bouger votre réseau sur ce lien

Ce site est en version beta depuis le 01 Novembre 2016 et sera ouvert à tous le 01 Décembre 2016

Connexion

Rejoignez-nous sur Facebook

http://www.blackberry-france.com/wp-content/uploads/2012/08/Logo-Facebook.jpeg

Liens utiles

 

Présentation du département D1

Historique

Si la tradition des écoles normales françaises remonte à la période révolutionnaire, celle de l'ENS de Cachan est relativement récente. En effet, des sections normales sont ouvertes en 1891 ; leur mission est de former des professeurs de l'enseignement technique. Ce n'est qu'en 1932 que l'école est reconnue comme Ecole normale supérieure de l'enseignement technique (ENSET). Elle s'installe en 1957 sur le campus de Cachan (Val-de-Marne). Le décret du 24 juillet 1985 transforme l'ENSET en ENS de Cachan, établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel.

Le département droit, économie et gestion de l'ENS de Cachan, quant à lui, a été créé en 1975, soit quelques années avant la création de l’option A de l'agrégation d'économie-gestion (comportant une épreuve de droit) en 1979. Avant 1995, ce département regroupait à la fois les actuels D1 (droit, économie, gestion) et D2 (économie, gestion).

Lors de la création de l'Antenne de Bretagne de l'ENS de Cachan en 1994 sur le campus de Ker Lann, à Bruz (10 kilomètres au sud-ouest de Rennes), le département DEG a été scindé en deux. Les D2 qui préparaient l'agrégation d'économie-gestion options B et D sont restés à Cachan, tandis que les D1 qui préparent les options A et C de la même agrégation ont déménagé à Ker Lann. La première promotion des ‘Kerlannais’ du département a donc passé l'agrégation en 1996.

Le professeur Bertrand MUNIER a dirigé le département DEG depuis sa création en 1975 jusqu'à sa scission, en 1995. Puis, les directeurs successifs du département D2 ont été Bertrand MUNIER, Philippe FONTAINE, Dominique GUEGUAN, Nicolas DROUHIN et Sabine SEPARI tandis que Messieurs les Professeurs Vinh NGUYEN QUOC, Jean-Christophe POUTINEAU et Eric MALIN ont occupé ce même poste au sein du département DEG.


Formation

Sélection sur concours au terme de deux années de classe préparatoires ‘ENS Cachan D1’ et des deux premières années de licence de droit, les 17 lauréats suivent une formation pluridisciplinaire exigeante en droit, économie et gestion. Le cursus des élèves normaliens s’étalent sur quatre années tout en ménageant une grande flexibilité pour s'adapter au parcours et aux aspirations de chaque élèves.

Durant les deux premières années, les élèves se consacrent à la préparation d'une licence de droit en partenariat avec l’Université de Rennes 1 et d'un master 1 de droit européen. Par ailleurs, les élèves ont la possibilités de partir un semestre ou un an à l'étranger dans le cadre de leur études juridiques dans le cadre des programmes 'Erasmus' de l'Université de Rennes 1. Au delà de ces fondamentaux en sciences juridiques, les élèves suivent également un enseignement approfondi en économie (macroéconomie, microéconomie, économie publique, etc.) et en sciences de gestion (management, marketing, gestion administrative, comptabilité, analyse financière, etc.).

Les deux dernières années sont quant à elle davantage flexibles afin de mieux répondre aux souhaits de carrières élèves.

Préparation à l'agrégation

Véritable coeur de la formation autour de laquelle s'est bâtit la réputation d'excellence du département, les élèves ont tout d'abord la possibillité de suivre une année de préparation aux deux options de l’agrégation en Économie– gestion : l’option A (économie et gestion administrative) et l’option C (économie et gestion commerciale). Toutefois, le statut de normalien permet aux élèves de préparer d'autres agrégations s'ils possèdent les acquis nécessaires au sein dans d'autres départements de l'ENS Cachan. La formation s'étale sur 24 semaines, représentant ainsi environ 700 heures d’enseignement sous forme de séminaires et de concours blancs réguliers. Les résultats obtenus sont excellents avec un taux de réussite sur les deux options confondus supérieur à 95% depuis la création de ces formations.

Préparation à l'Ecole de la Magistrature (ENM)

Fort de la réussite d'un certain nombre d'anciens élèves au concours, et suite à la réforme de celui-ci postérieurement à l'affaire 'Outreau' qui vise à élargir le profil de recrutement des futurs auditeurs de justice, le département propose depuis 2009 une formation interne à l'Ecole au premier concours d’entrée de l’École nationale de la magistrature. La formation est assurée pour moitié par des intervenants académiques mais également par des magistrats. Là encore, les résultats furent excellents dès la première promotion avec 75% d'admis en 2010.

Préparation d'un master en France ou à l'étranger

La quatrième année offre à l’élève la possibilité de choisir librement la spécialité qu’il souhaite pour effectuer leur deuxième année de master dans l'établissement de leur choix en France (Université Paris I, Paris II, Science Po, Dauphine, Grandes Ecoles de commerce, Grandes Ecole d'ingénieurs, etc.) comme à l'étranger (Harvard, MIT, NYU, Oxford, EuropaCollege, LSE, King'College, Trinity College, HEI de Genève, etc.). Ce master peut aussi bien être dispensé dans une discipline juridique, économique ou de gestion en fonction du profil et des aspirations des élèves.

Pour plus d'information sur le déroulement de la scolarité, vous pouvez vous rendre sur la page de l'Antenne de Bretagne de l'ENS Cachan dédié au département.


Débouchés

La vocation historique des ENS est de former des enseignants et des chercheurs et les anciens élèves du département n'échappe pas à la règle. A ce titre, nous bénéficions de conditions avantageuses pour commencer des études doctorales en tant que moniteur-normalien (allocation couplée, anciennement AMN). Cette allocation offerte par l'ENS après examen du dossier de recherche permet de financer le début d'études doctorales tout en ayant un service, en parallèle, de seulement 64 heures équivalent TD en université par an. Malgré la relative 'jeunesse' de notre département et les faibles effectifs de chaque promotion (17 normaliens), nous sommes très fiers de compter parmi nos anciens élèves déjà cinq Professeurs agrégés des Universités en droit privé, droit public, histoire du droit et sciences économiques. Par ailleurs, les normaliens agrégés du secondaires peuvent être nommés en tant que PRAG (professeur agrégé) à l'Université. Ils peuvent également enseigner dans les classes de lycée ou de BTS après un an de stage à l'IUFM. Avec un petit peu plus d'ancienneté et de chance, ils peuvent être nommés par l'inspection générale en tant que professeurs titulaires de chaire supérieure en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).

Parmi les autres branches de la haute fonction publique, les destinées des normaliens du département sont extrêmement variées et reflètent une impressionnante richesse de parcours au sein des grands corps de l’Etat: Commission européenne, Autorité de la concurrence, Ministère des finances, Officiers dans l'armée, Trésor Public, Banque de France, magistrature, Santé publique etc. Ces postes sont en général accessibles uniquement sur concours externe de la haute fonction publique (ENA, ENM, ENSP, etc.).

Dans le secteur privé, nombreux sont les anciens du département à collaborer au sein de prestigieux cabinets d'avocats dans toute l’Europe (Cleary Gottlieb Steen & Hamilton, Clifford Chance, Gide Loyrette Nouel, Linklaters, Willkie Farr & Gallagher, CMS Bureau Francis Lefebvre, Latham & Watkins, etc.), ou encore dans les grandes entreprises ou des société de conseil ou d'audit en tant que juristes, économiste ou gestionnaire.

Pour plus d'informations, nous disposons d'une section 'carrières' (réservée aux adhérents) et d'une présentation du département en chiffre.