Nouveau Site

Un tout nouveau site est disponible pour faire bouger votre réseau sur ce lien

Ce site est en version beta depuis le 01 Novembre 2016 et sera ouvert à tous le 01 Décembre 2016

Connexion

Liens utiles

 

Mathieu Lewin, lauréat du Prix Européen de Mathématiques 2012

Ancien élève du Département de Mathématiques de l’ENS Cachan, Mathieu Lewin, qui est actuellement chargé de recherches au CNRS à l’Université de Cergy-Pontoise, a été récompensé par un prix de l’EMS (Société de Mathématiques Européenne) pour son travail pionnier dans « l’étude des aspects rigoureux de la chimie quantique, les approximations par champ moyen en théorie relativiste des champs quantiques et en mécanique statistique ».

Ses recherches s'appliquent en particulier à une meilleure compréhension de systèmes importants en mécanique quantique relativiste, en électrodynamique quantique et en chimie quantique.

Mathieu Lewin explique que « ce prix évoque un ensemble de contributions, plutôt qu'un travail particulier. La citation met également en valeur l'aspect pluridisciplinaire de mon travail, en insistant sur les théories issues de la mécanique quantique que j'ai étudiées, plutôt que sur les techniques mathématiques que j'ai utilisées. Ceci résume plutôt bien l'approche que j'essaie de suivre, c'est-à-dire de rester proche des autres disciplines ».

A propos de The European Mathematical Society (EMS)

Fondée en 1990, en Pologne, cette Société a pour objectif "de poursuivre le développement de tous les aspects des mathématiques dans les pays d'Europe. En particulier, elle vise à promouvoir la recherche en mathématiques et ses applications. Elle aide et donne son avis sur des questions relatives à l'enseignement des mathématiques. Elle est concernée par l'élargissement des liens entre les mathématiques et la société. En bref, elle cherche à créer un sentiment d'appartenance parmi les mathématiciens européens".

Elle décerne différents prix et notamment, tous les 4 ans, des Prix Européens de Mathématiques.
Cette année, lors de son 6e congrès du 2 au 6 juillet à Cracovie, elle a distingué 10 jeunes brillants mathématiciens dont 4 français issus des écoles normales supérieures (Rue d'Ulm et Cachan).